Le gouvernement autorise la chloroquine avec conditions

hydroxychloroquine coronavirus décret

Le sujet faisait débat depuis quelques jours. Plusieurs médecins dont le professeur Raoult ont proposé de traiter le coronavirus avec de la Chloroquine ou plus précisément de l’hydroxychloroquine. Hier, le jeudi 26 mars, un décret signé par le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de la Santé, Olivier Veran autorisait la prescription de l’hydroxychloroquine et l’association de lopinavir/ritonavircontre le Coronavirus. Ce décret indiquait notamment « Art. 12-2. – Par dérogation à l’article L. 5121-8 du code de la santé publique, l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que, pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile ».

L’hydroxychloroquine autorisée… mais sous conditions

Aujourd’hui coup de théâtre un décret modificatif indique des restrictions : « Ces prescriptions interviennent, après décision collégiale, dans le respect des recommandations du Haut conseil de la santé publique et, en particulier, de l’indication pour les patients atteints de pneumonie oxygéno-requérante ou d’une défaillance d’organe ».

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments